DESSINE MOI LA SOCIETE 2007 VII

DESSIN N°18

 

 

 Explications de l’élève : pour moi, l’image de la société ne se limite pas à une sseule idée, en revanche, ce qui me touche le plus particulièrement dans celle-ci concerne les inégalités sociales. Pas seulement la différence qu’il y a entre les riches et les pauvres, aussi celle des hommes et des femmes ou encore les étrangers et les handicapés. Les inégalités sont nombreuses, on les trouve partout. Notre devise nationale étant : « Liberté, égalité, fraternité ». Je ne sis pas d’accord : liberté oui, fraternité oui, mais pas d’égalité. J’ai préféré représenter l’inégalité entre les riches et les pauvres car c’est elle que je remarque au quotidien. Un individu aisé aura plus de chance dans sa vie et sera mieux considéré alors qu’une personne pauvre ayant peu de moyens devra travailler plus dur qu’une personne ayant de l’argent. On peut voir cette inégalité dès le plus jeune âge, à l’école. Un individu venant de milieu aisé pourra bénéficier d’une aide scolaire (professeur particulier). Et un individu vivant dans la précarité ne pourra pas bénéficier d’une aide car il n’aura pas les moyens de faire venir un professeur. L’évolution d’une personne nez de milieu aisé évoluera mieux ou plus facilement dans sa vie.

Remarques de l’enseignant : il est difficile de parler ici de « classe » ; nous avons deux catégories (les croix sont « anonymes ») juxtaposées mais l’idée d’inégalités de d épart  se renforçant au cours du temps est présente.

 

DESSIN N°19

   

Ce dessin montre deux sociétés : la société réelle (c'est-à-dire comme je la perçois). La société rêvée, comme j’aimerais qu’elle soit. De plus, on peut voir que ces deux sociétés sont aussi représentées par un Etat qui est très puissant en France. Le drapeau bleu, blanc, rouge représente la Nation. On peut voir sur le premier dessin que cette société est composée de gens de tous les horizons et qui ne sont pas tous forcément d’accord. Ces derniers, ne se donnent pas tout le temps la main et cela rompt la chaine. Il y a aussi une oreille barrée qui montre que le dialogue est difficile et l’oreille est pour moi le symbole du respect car il faut savoir s’écouter pour se comprendre.

Le second dessin est plus une société idyllique avec notamment une poignée de main qui montre une certaine cohésion entre les individus de cette société. Or, cette cohésion est très faible en France, selon moi. Il est dur de trouver un événement qui rassemble toute la population (peut-être le football). On voit aussi que tous les individus se tendent la main autour du mot « respect » car il y a un dialogue et une écoute entre les différents membres de cette société.

Remarques du professeur : la représentation est fondé sur l’Etat et la Nation. La vision est celle d’une société solidaire, les ruptures apparaissant come mineures. On Note encre la référence à la surdité et à l’indifférence.

 

DESSIN N°20

 

 

Explication de l’élève : Pour moi, la société est d’abord quelque chose d’abstrait. Mais je pense qu’elle est représentée par un groupe de personnes de classe moyenne (personnes à revenus moyens ou pauvres). Et ce groupe progresse dans la société à partir d’une même valeur : le travail. J’ai représenté ce groupe par des moutons car les gens sont tous obligés de faire les mêmes choses c'est-à-dire : travailler pour vivre, consommer (parfois en fonction des modes), payer des impôts, ...Les personnes qui montent les marches et qui arrivent vers cette Société représentent les jeunes qui arrivent dan le monde du travail et qui doivent accepter de se fondre dans la Société. De plus, s’il y a des gens qui refusent de faire partie du groupe, ils sont exclus du système.

 

DESSIN N°21

 

Explication de l’élève : ce schéma représente une société où l’argent se trouve au centre de tout. Il représente donc une sorte de système capitaliste dans lequel chaque personne essaie de s’intégrer au meilleur des groupes (le plus riche) mais où  tout le monde ne part pas avec les mêmes chances. Les différentes formes sur la droite représentent les autres sociétés puisque chaque société est différente. La société française, elle, est représentée sur la gauche. Les individus sont représentés au centre mais dans des groupes bien différents. Les plus riches sont représentés par le gros rond, les classes moyennes, par le moyen, les pauvres, par le plus petit rond, et les SQDF, par le point. Ici, chaque individu est représentatif de son groupe. Les habitants de la société sont encadrés par l’Etat, mai tous ne l’atteignent pas. Les flèches partant de chaque groupe représentent l’influence, le pouvoir qui est exercé par la seule classe sur le gouvernement. Le groupe des personnes les plus (riches ?) est le seul à atteindre l’Etats. Les flèches se réduisent en même temps que le statut social de la classe se réduit. Une fois arrivé au groupe des SDF, les flèches sont quasiment inexistantes… Cette représentation de la société est assez simplifiée mais a pour objectif de montrer des inégalités.

 

DESSIN  ° 22

 

Explications de l’élève : la pyramide représente la société. Elle est unie. L’union permet d’atteindre des objectifs élevés. Dans la société, tout le monde ne supporte pas le mêle poids. Toutefois, tout le monde ne souhaite pas participer à un effort commun

Remarques du professeur : une vision hiérarchisée de la société où les inégalités, si elles son reconnues, sont légitimées par la participation à l’ensemble. Dans  un premier temps, l’élève avait représenté celui qui est en dehors du groupe comme l’ayant choisi. Cela va dans le sens du concept de « norme d’internalité » développé par les psychologues.

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×